Le Conseil de sécurité et la maitrise de la force armée

Présentation de l’éditeur
Les difficultés du Conseil de sécurité sur le plan militaire sont-elles d’ordre conjoncturel ou structurel ? Comment les rédacteurs de la Charte de l’ONU en 1945 ont-ils conçu le Conseil de sécurité ? Quels moyens militaires ont été envisagés, au sortir de la Seconde Guerre mondiale ? Pour quel Conseil de sécurité et pour quelle organisation internationale ? Les fondateurs de l’ONU ont-ils doté le Conseil d’instruments militaires efficaces pour mettre en oeuvre ses décisions ? Le système de San Fransisco a été fondé sur l’accord entre les grandes puissances. Leur mésentente prive le Conseil d’instruments d’action – Comité d’état-major, forces armées mise à disposition. Le mécanisme du chapitre VII prévu par la Charte n’a donc pas pu être mis en oeuvre. A sa place, un système adhoc, celui des opérations de maintien de la paix, a vu le jour afin de résoudre les crises internationales. Le Conseil de sécurité a progressivement délégué l’exécution de ses résolutions au Secrétaire général, à l’Assemblée générale, à ses Ettas membres et à des organisations régionales. Il s’est ainsi déchargé de l’exécution des décisions militaires et du contrôle de leur mise en oeuvre. Le développement des opérations de maintien de la paix a toutefois montré leurs limites politiques, opérationnelles et conceptuelles. Le Conseil de sécurité a-t-il appris les leçons de ses echecs ? Peut-il être doté, aujourd’hui ou demain, d’une force armée ? Comment améliorer l’efficacité des mécanismes de sécurité actuels ? L’objet de l’ouvrage est de réfléchir aux méthodes pouvant installer ou réinstaller le Conseil de sécurité au centre des processus de décision et d’actions militaires.

Fiche détaillée |Titre |Le Conseil de sécurité des Nations Unies et la maîtrise de la force armée| |Sous-Titre |Dialectique du politique et du militaire en matière de paix et de sécurité internationales| |Auteur |Alexandra Novosseloff| |Editeur |Bruylant| |Collection|Bibliothèque Organisation internationale et relations internationales| |Numéro|56| |Date de parution |09/2003| |Nombre de pages | 664 | |ISBN | 978-2-8027-1707-2 | –Acheter l’ouvrage sur le site des Editions Bruylant : http://www.bruylant.be