Vers un partenariat euro-sahélien de sécurité et de développement

La Mauritanie, le Mali et le Niger sont confrontés depuis 2006 à l’expansion de trafics internationaux (stupéfiants, armes, migrants clandestin), à la recrudescence des méfaits d’Al Qaïda au Pays du Maghreb islamique (kidnappings, assassinats et attentats) et à la résurgence de rébellions. Le 27 octobre 2009, l’Union européenne (UE) a souligné, par la voix du Conseil, l’urgence qu’il y a à développer une réponse adaptée aux enjeux d’un espace qui forme sa périphérie méridionale. A cet effet, un partenariat euro-sahélien de sécurité et de développement en gestation cible l’appui à l’effectivité de la souveraineté des Etats sahéliens. Conforme à la stratégie conjointe Afrique-UE de 2007, il est novateur par le cadre géographique ad hoc qu’il propose. Cet article expose les origines, l’esprit et la valeur ajoutée de l’approche de l’UE et souligne les défis auxquelles cette dernière sera confrontée.

Le sommaire de l’AFRI 2010