Les États-Unis , de l’hyperpuissance au primus inter pares

Au regard des déconvenues des années 2000, l’« hyperpuissance » américaine appartient déjà à des temps anciens. Douze longues années de guerre en Afghanistan et neuf en Irak ont grignoté le moral des Américains et les « sursauts » (surge) militaires n’ont pas suffi à sauver les projets américains au Moyen‐Orient. Le regard que porte le monde sur ’Amérique et les Américains sur eux-mêmes a été terni par cette boue collante.