Daech expliqué par l’Islam ou par la pensée politique classique

Daech résulte d’une interprétation littéraliste de l’Islam, mais peut être aussi analysé à partir de nos classiques. A partir de Platon, de son philosophe-roi-guide éclairant les masses aveugles. A partir, bien sûr, d’Ibn Khaldoun et de son esprit de corps, assabiya, condition des conquêtes et des emprises, jusqu’à sa dégénérescence. A partir de Machiavel, obsédé par les moyens de la domination. A partir de Hobbes, théoricien de la souveraineté de l’Etat. A partir de Lénine et de ses avant-gardes éclairées comme de Gramsci et de son hégémonie culturelle. Enfin, Max Weber lui donne un cadre théorique avec sa hiérocratie, ses virtuoses religieux et ses biens de salut.