Emergences des firmes multinationales « du Sud » et lecture du capitalisme

Résumé

Longtemps le terme « firme multinationale » (FMN) avait rimé avec firme (nord)-américaine ou (ouest)-européenne. Cependant, la décennie 2000 marque l’émergence de firmes multinationales du « Sud », comme en témoignent la multiplication des investissements directs étrangers (IDE) et les fusions-acquisitions provenant « du Sud ». Passer en revue les origines de ces groupes permet de mieux comprendre les dynamiques actuelles : leurs caractéristiques présentes sont encore aujourd’hui le produit des régulations industrielles et des trajectoires « nationales » des trois dernières décennies. Toutefois, leurs stratégies de multinationalisation et leurs modèles d’affaires semblent converger de manière croissante (en particulier ceux des firmes indiennes, chinoises, brésiliennes, mexicaines) et rencontrent ceux des firmes globales « historiques », définissant ainsi un nouveau modèle de capitalisme.

Le sommaire de l’AFRI 2007

Cliquez sur l’icône pour télécharger le texte intégral en version PDF