L’Accord politique de Ouagadougou. Vers une sortie de crise pérenne en Côte d’Ivoire ?

Résumé

Né de l’impasse des cadres antérieurs, l’Accord politique de Ouagadougou signé le 4 mars 2007 constitue un événement marquant pour la Côte d’Ivoire, installée dans une situation de crise depuis la tentative de coup d’Etat avortée de septembre 2002. En effet, après les nombreuses tentatives infructueuses de résolution du conflit menées par les Nations Unies, les organisations régionales africaines et des Etats tiers, cet accord a permis une relance du processus politique de sortie de crise. Bien que facilité par le Président burkinabé et les Nations Unies, c’est le premier accord endogène entre Ivoiriens et, à ce titre, ses chances de succès paraissent plus importantes que celles des accords précédents, en témoignent les progrès notables accomplis depuis. Néanmoins, de nombreux écueils au processus de paix demeurent. Afin de comprendre ce blocage et esquisser des solutions de relance, il convient de remonter aux sources de l’équation politique ivoirienne.

Le sommaire de l’AFRI 2008