La communauté internationale vue par les juristes

Résumé En s’appuyant sur la pensée de H. Lauterpacht, juriste internationaliste de la première moitié du XXe siècle, l’article tente de dépasser le clivage traditionnel, en relations internationales, entre idéalistes et réalistes et s’attache à déterminer quels éléments de l’oeuvre du juriste peuvent être retenus pour penser la communauté internationale. En inscrivant sa réflexion dans la pensée kantienne, l’auteur dégage la solution intermédiaire aux dilemmes du clivage traditionnel : la communauté internationale, créée par le droit, se construit sous une forme plurielle, autour de grands principes unificateurs, les droits fondamentaux. Le risque réside alors dans la tentation de confondre humanisme et valeurs morales, d’appliquer un multilatéralisme dogmatique et inefficace et d’opposer l’idéal kantien au réalisme anglo-saxon. L’idéal de l’humanisme juridique doit donc être visé avec pragmatisme et esprit critique, en dépassant le fondamentalisme de l’opposition idéalisme/réalisme. – Le sommaire de l’AFRI 2005