La médiatisation de l’histoire. Entre ambiguïtés, dérives et légitimités

Résumé

La référence à l’histoire occupe une place de choix dans les médias. Son rôle consiste à la fois à expliquer l’actualité au moyen de comparaisons avec le passé, à satisfaire les attentes les plus diverses du public, mais aussi à réinterpréter en permanence le passé, conformément aux conceptions présentes des pouvoirs dominants. La médiatisation de l’histoire encourage en fait la production d’analyses assez schématiques et réductrices. Elle sert surtout de prétexte à la diffusion d’un discours mémoriel, qui valorise le témoignage vécu et l’expression de l’émotion contre la froide rigueur de la reconstruction intellectuelle du passé. Elle offre aussi à l’historien des espaces de discussion sans cesse élargis dans le débat public.

Le sommaire de l’AFRI 2008