La métamorphose de l’OTAN

Pour perdurer dans un contexte géopolitique totalement différent de celui qui avait présidé à sa création au siècle dernier, il y a maintenant 60 ans, l’Alliance atlantique se voit proposer, essentiellement par les Etats-Unis, un nouvel agenda. Ces derniers appellent ainsi de leurs vœux le ralliement de leurs partenaires européens à l’idée selon laquelle l’OTAN doit se transformer pour être à même d’intervenir partout où les intérêts occidentaux sont en cause et, le cas échéant, se saisir de tous problèmes pouvant affecter la stabilité internationale. Si les Européens souscrivent aux objectifs de l’OTAN inspirés par Washington, ils se gardent bien d’en toujours traduire concrètement les conséquences qui en découlent. Malgré les contradictions internes qui la minent, la pérennité de l’OTAN semble assurée. Alors que le lien entre armées et nations tend à se distendre dangereusement en Europe, l’OTAN propose aux forces armées un agenda, de l’action et des causes à défendre.

Le sommaire de l’AFRI 2009