L’Assemblée générale des Nations Unies ouvre la porte à un traité d’interdiction des armes nucléaires

Le résolution L. 41 de 2016 tend à organiser une conférence multilatérale pour l’élimination des armes nucléaires. Elle fait suite aux positions prises par nombre d’Etats non dotés de ces armes au sein des conférences d’examen du Traité de non-prolifération nucléaire et à des initiatives humanitaires émanant de la société civile. Elle se heurte à l’opposition des cinq puissances nucléaires au sens du TNP, tout en se situant dans le cadre de son article VI. Le processus devrait comporter plusieurs étapes et plusieurs dimensions. L’article analyse également les positions des principaux Etats concernés par ce projet.