Les évolutions des stratégies de défense au Levant

Avec la nouvelle donne stratégique des années 1990 et les changements induits dans la conduite de la guerre par la Révolution dans les affaires militaires (RMA) (1), toute réflexion sur le fait fortifié et les dispositifs de contre-mobilité, tels que les murs et les clôtures de sécurité, fut considérée comme dépassée. En effet, la radicalisation de la stratégie d’interdiction aérienne qui devait aboutir à une paralysie stratégique absolue de l’adver- saire dès l’ouverture du conflit laissait entrevoir la perspective de conflits sans combats et donc la fin de la guerre d’attrition.