Ouverture commerciale et marché du travail

Résumé Cet article résume les principaux éléments du débat concernant l’influence du commerce international sur les marchés du travail des pays développés. D’abord, nous constatons la croissance parallèle des flux d’échanges mondiaux et des inégalités entre travailleurs qualifiés et non qualifiés dans les pays riches. D’ailleurs, la théorie du commerce international justifie une relation causale entre les deux phénomènes par le biais de la spécialisation sectorielle des économies. Néanmoins, l’ouverture crée surtout des inégalités via le mouvement de restructuration des firmes en univers mondialisé : au final, c’est sans doute la moitié des inégalités salariales qui peuvent être justifiées. Ces évolutions participent à un changement sensible des relations sur les marchés du travail des pays développés. Pour autant il serait coûteux de refuser l’ouverture, d’autres options politiques sont alors discutées. – Le sommaire de l’AFRI 2001