2016 : l’hiver arrive

2016, une nouvelle annus horribilis que beaucoup voudraient s’empresser d’oublier, marquée par quatre événements majeurs : la sortie programmée du Royaume-Uni de l’Union européenne suite à un référendum populaire, la tentative ratée de coup d’Etat en Turquie, l’élection du milliardaire Donald Trump à la présidence des Etats-Unis et la chute d’Alep en Syrie. Au plan des relations internationales, 2016 est-elle une année de transition, une année de repli ou l’année du basculement vers un autre monde, vers un nouvel ordre mondial ? Ou un peu tout cela à la fois ? Le monde que nous connaissons depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale est-il en train de nous échapper, de se disloquer, de s’éparpiller, poussé par les vents du nationalisme, du protectionnisme et de la démagogie ? Est-on en train d’aller vers le désordre permanent, un bouleversement de nos repères ou vers un nouvel ordre ?