A propos de l’influence internationale du droit français

Résumé En ce début de troisième millénaire, la France n’est plus, en matière juridique, la figure de proue qui fut longtemps reconnue. Il existe aujourd’hui une compétition forte entre les modèles de droit, en particulier au sein et à l’initiative des organisations internationales et régionales. Sont concernés aussi bien les règles de procédure pénale que le droit international privé et tous les nouveaux sujets du droit des technologies et de la propriété intellectuelle. Dans cette compétition entre « importateurs de droit » et « exportateurs de droit », le droit français doit faire face à une forte concurrence et il faut qu’apparaisse pour sa défense et sa promotion une stratégie comportant des objectifs clairs et hiérarchisés. Si c’est en premier lieu à l’Etat qu’incombe cette mission, il revient également à la large communauté des acteurs du droit de veiller à l’indispensable excellence de ce dernier et de se montrer unie et offensive dans la promotion du modèle juridique français. Pour les années à venir, l’internationalisation du droit impose à la France d’« avoir une réflexion d’avance » en matière juridique. –Le sommaire de l’AFRI 2003