Au-delà de l’Arms control ? A la recherche du paradigme perdu…

Résumé Le 11 septembre constitue un véritable point de rupture avec l’ordre ancien, appelant à une interprétation des relations internationales à partir de grilles de lecture novatrices. Ainsi, le concept d’arms control, qui a connu son apogée à la fin de la Guerre froide, avec la conclusion d’une multitude d’accords internationaux de désarmement et de non-prolifération, subit une érosion réelle, liée en premier lieu à la violation de ces traités par certains Etats, à leur difficile mise en œuvre et à l’évolution du contexte stratégique international. Dans ce contexte, les perspectives de la maîtrise des armements et du désarmement paraissent peu prometteuses, tant dans le domaine nucléaire que dans les autres. Au phénomène actuel de désuétude, d’abrogation de facto et de contournement des instrument juridiques existants, risque de s’ajouter un recours de plus en plus fréquent à des déclarations politiques dépourvues de valeur juridique, de mécanisme de vérification et de ratification et donc, par nature, réversibles. – Le sommaire de l’AFRI 2002