Comment les NTIC sont-elles compatibles avec l’économie informelle en Afrique ?

Résumé En Afrique, les activités formelles et informelles sont inter-reliées et la dualité entre les zones urbaines, connectées à des réseaux matériels modernes, et les zones rurales, isolées et dépendantes des énergies locales renouvelables, est un obstacle fondamental au développement. Ce contexte est-il un atout ou un handicap pour l’insertion des NTIC ? Tandis que la libéralisation des économies semble favoriser les nouvelles technologies, la dématérialisation de ces systèmes sans fil peut être un avantage particulier. La vraie révolution de la communication est le téléphone mobile, mais Internet présente des affinités avec les réseaux sociaux, ceux en particulier sur lesquels sont basés les grands courants commerciaux africains. L’usage d’Internet (courriel d’abord) et du téléphone mobile a des effets à la fois d’extraversion et de recentrage. – Le sommaire de l’AFRI 2004