Du ‘chaos constructif’ à l’‘entropie croissante’. Perspectives 2008 au Moyen-Orient

Résumé

Pour le Moyen-Orient, l’année 2008 s’annonce comme une phase de transition et d’attente. Cette région du globe est entrée dans un cycle de crises profondes qui engendrent une « entropie croissante ». Celle-là se traduit à travers trois phénomènes : savoir l’incapacité des Etats-Unis à gagner la guerre ou imposer la paix ; la fragmentation de la polarisation de l’espace politique et social ; l’émergence et l’affirmation de l’Iran comme une puissance régionale avec laquelle la communauté internationale doit désormais compter. Or, cette situation d’entropie cristallise durablement de nouvelles situations conflictuelles : en effet, l’arc de crise qui s’étend des confins de l’Iran jusqu’aux rives méditerranéennes du Liban, en traversant l’Iraq, la Syrie et les Territoires palestiniens, semble s’inscrire dans la durée et traduit un pourrissement généralisé des crises.

Le sommaire de l’AFRI 2008