Entre la France et la Grande-Bretagne, toujours très cordialement…

Résumé La mise en perspective historique d’un siècle d’Entente cordiale laisse apparaître une relation moins bilatérale qu’elle n’y paraît. De 1904 à 2004, la relation entre la France et la Grande-Bretagne a toujours été tributaire du maintien de l’équilibre en Europe. De fait, c’est d’un rapport à trois qu’il s’agit, l’Allemagne faisant figure, dans la guerre comme dans l’amitié, de pivot de l’Entente. Aussi, focalisée sur des questions qui divisaient les deux contractants, ne se mua-t-elle jamais en véritable alliance, négligeant le rapport bilatéral comme la rencontre culturelle. – Le sommaire de l’AFRI 2005