Et si l’Europe se déconstruisait…

Résumé Plusieurs scénarios peuvent conduire à une «déconstruction» de l’Europe : des chocs externes qui sont malgré tout peu probables (retour au scénario des années 1930, «choc des civilisations», etc.); une perte d’identification des citoyens dans une Europe de plus en plus élargie, construite seulement dans le consensus et les règles, mais de moins en moins capable de faire accoucher une véritable «démocratie européenne»; le décrochage de grandes nations comme l’Allemagne ou la France, qui choisiraient un cours plus national; la tension croissante entre les petits Etats, défenseurs du droit et de la méthode communautaires, et les grands, tentés par le directoire et l’unilatéralisme; l’incapacité de l’Union à répondre au défi de solidarité que crée l’élargissement et enfin le possible échec de l’euro. Ces scénarios montrent les risques auxquels il faut répondre pour que l’Europe ne se déconstruise pas : le nationalisme, les tensions internes au système européen et l’instabilité dans le rapport de l’Europe au monde. La construction européenne est une chose fragile. – Le sommaire de l’AFRI 2005