Incertitudes stratégiques en Europe septentrionale. Les Etats baltes, l’OTAN et le Traité FCE

Résumé Dans leur quête de garanties de sécurité, les trois Etats baltes ont beaucoup de difficultés à se positionner vis-à-vis du Traité FCE. En effet, dans la précipitation des événements liés à leur indépendance en 1991, ils avaient préféré se retirer du régime FCE, craignant que ce dernier ne pérennise légalement la présence des troupes soviétiques, puis russes, sur leur territoire. Traumatisés par cinquante ans d’annexion, les Etats baltes ont souhaité rejoindre l’OTAN. Néanmoins, la structure du Traité FCE, conçu à l’époque de la Guerre froide, est faite de telle façon que l’OTAN ne peut pas s’élargir aux Etats non-membres de ce Traité. Adopté lors du sommet de l’OSCE à Istanbul en novembre 1999, le nouveau Traité FCE met fin à toutes les ambiguïtés de l’ancien Traité, puisque toute notion d’alliance y est exclue. Pourtant, les Etats baltes continuent à considérer que leur engagement pour rejoindre l’OTAN et leur adhésion au Traité FCE restent intimement liés. – Le sommaire de l’AFRI 2002