Kosovo : ses épreuves diplomatiques

L’indépendance du Kosovo advint au bout d’un cycle historique s’étalant au moins sur deux décennies, dès la fin des années 1980. Dix ans plus tard, l’implication décisive de la communauté internationale engagée à régler le statut du Kosovo, dernier maillon restant du démembrement de l’ex-Yougoslavie, vint récompenser les actions de résistances complémentaires, que furent les luttes pacifique et armée. Ceux des acteurs politiques et de la société civile du Kosovo ayant mené ces combats pour les prolonger jusqu’à la déclaration de l’indépendance en février 2008 se sont forgés au fur et à mesure une culture de l’exercice diplomatique. La politique étrangère du Kosovo, née de l’indépendance, se construit d’abord sur cette culture d’une cause à faire connaître et à enraciner étape après étape. D’une diplomatie pour la survie d’un peuple, le Kosovo a fait la démonstration d’une diplomatie pour son statut et aujourd’hui pour sa pleine souveraineté.