L’emploi de la force armée devant la Cour internationale de justice.

Résumé L’emploi de la force armée devant la Cour internationale de justice. Tentatives d’instrumentalisation politique de l’organe judiciaire principal des Nations Unies Organe judiciaire principal des Nations Unies, censé exercer une fonction de « tribunal mondial », la Cour internationale de justice (CIJ) voit en réalité son rôle dépendre en grande partie de la bonne volonté des Etats à reconnaître sa compétence. Depuis quelques années, l’on observe une recrudescence du recours à cette juridiction pour régler les relations conflictuelles inter-étatiques, un recours qui intervient fréquemment pour des affaires directement liées à la question de l’emploi de la force armée. Si ces saisines permettent à la CIJ de préciser sa jurisprudence en la matière, cette jurisprudence n’en demeure pas moins parcellaires, la plupart des requêtes n’ayant pas abouti à un arrêt sur le fond. – Le sommaire de l’AFRI 2002