L’engagement européen dans la gestion de crise. Un point de situation militaire

Résumé Deux ans après avoir énoncé à Helsinki leur objectif global d’aborder, tous moyens réunis, la gestion autonome des crises dans le cadre précis des missions de Petersberg, les Quinze se rapprochent du moment de vérité. A un rythme accéléré, ils ont fait l’inventaire des capacités nécessaires, des moyens disponibles et des projets à développer pour combler les failles du dispositif que constituent peu à peu leurs forces ; ils ont pu se déclarer, sans trop de réserves, opérationnels, d’autant plus qu’ils disposent maintenant des structures minimales souhaitables pour conduire l’action. Les événements tragiques du 11 septembre leur ont fait prendre conscience tout à la fois de leur dépendance vis-à-vis des moyens américains de l’Alliance atlantique, et de la nécessité de prendre leur part du « créneau » de la sécurité commune. L’année 2002 confirmera sans doute cette perspective. – Le sommaire de l’AFRI 2002