L’espace, enjeu de puissance

Résumé Depuis plus d’un demi-siècle, les activités spatiales ont à leur manière illustré la politique de puissance des États. Nécessitant des programmes à long terme, généralement concomitants de l’effort en matière nucléaire, l’espace est conçu comme un multiplicateur de forces, qui interagit sur nombre de systèmes d’armes. Il permet aussi de surveiller ou de gérer les crises, de favoriser l’observation et la maîtrise des conflits et des actions à l’extérieur, voire des guerres. Etats-Unis, URSS, pays européens (France en premier), mais aussi puissances moyennes et pays en développement, ont déployé des efforts de nature assez différente. Et si la puissance spatiale suscite des coopérations grandissantes, elle s’insère dans les rapports de force politiques, d’autant plus que les réalisations militaires et civiles s’entremêlent de plus en plus. – Le sommaire de l’AFRI 2002