L’indépendance du Kosovo et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Essai d’évaluation après l’avis rendu par la Cour internationale de justice le 22 juillet 2010

Dans un avis consultatif du 22 juillet 2010, demandé par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Cour internationale de justice a jugé conforme au droit international la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo. Cette décision est l’occasion d’analyser, du point de vue des relations internationales, le mouvement ayant conduit l’ancienne entité yougoslave à déclarer son indépendance et les conséquences plus générales de cela en matière de sécession. Ainsi, le cas du Kosovo ne semble pas introduire une rupture avec le respect du principe d’intégrité territoriale, même s’il révèle des divergences d’appréciation quant aux exceptions à accepter. L’évolution principale réside en fait dans l’appréciation faite par la CIJ du principe d’intégrité territoriale et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.