L’OTAN en Afghanistan. L’avenir incertain du Titanic ?

Résumé

L’opération Enduring Freedom en Afghanistan s’est imposée comme un modèle pour l’invasion de l’Iraq deux ans plus tard. Pourtant, dès 2003, les analyses pointaient l’aspect illusoire de ce qui était présenté comme un succès aux opinions publiques occidentales. De fait, l’augmentation progressive du nombre de troupes n’a pas permis d’arrêter la dégradation de la situation militaire. L’échec occidental a trois causes majeures : la faillite de l’expertise, l’absence de coordination entre pays occidentaux et l’absence de moyens pour la reconstruction. Face aux Occidentaux, les Talibans se sont révélés des adversaires motivés qui, après avoir reconstitué leurs forces au Pakistan, sont rapidement passés à l’offensive. En outre, le contexte régional n’est pas favorable aux Occidentaux et ne peut que se dégrader si les Etats-Unis poursuivent une politique agressive vis-à-vis de l’Iran ou du Pakistan, les deux voisins déterminants dans l’évolution de la crise afghane. Dans ces circonstances, on peut conclure à l’absence de perspective de sortie de crise à horizon prévisible.

Le sommaire de l’AFRI 2008