L’Union européenne à la recherche d’une doctrine pour sa sécurité intérieure. De la réaction à la prévision

A l’origine, la notion de sécurité intérieure renvoyait au maintien de la paix sociale dans l’espace clos des frontières nationales ; il y avait une séparation entre le territoire de l’État, domaine de compétence du policier et du magistrat, et l’espace extérieur, domaine de compétence des forces militaires. Or, à mesure du développement du champ de la sécurité intérieure de l’UE, cette vision classique de la sécurité s’est modifiée. Cette évolution ne s’est que très récemment accompagnée d’un vernis doctrinal : deux textes européens parus en février et en novembre 2010 synthétisent les menaces identifiées et évaluent les moyens apportés pour y répondre. Cependant, l’UE devrait aller plus loin dans la formulation de préceptes doctrinaux, sans quoi elle risquera de se voir confronter à de nouvelles menaces sans pour autant les avoir préalablement pensées.