L’Union européenne et l’Etat de droit dans les Balkans. Instruments et moyens d’action

Résumé La mise en place progressive d’instruments de prévention et de gestion des crises couvrant tous les domaines d’intervention a permis à l’Union européenne d’apporter, depuis 2003, une plus-value majeure à la gestion des crises. Les premières opérations menées sous l’égide de la PESD posent la question de la pertinence du choix des instruments et moyens d’action de l’Union européenne : peut-on garantir la cohérence et l’efficacité de la gestion d’une situation de crise en mettant en perspective les instruments les plus adaptés par rapport au concept global de gestion de crise ? Les premiers retours d’expériences des missions de gestion de crise mises en place par l’Union européenne sont, de ce point de vue, riches d’enseignements. Dans le domaine du renforcement des capacités locales pour l’établissement d’un Etat de droit en Bosnie et Herzégovine, l’action de la communauté internationale, durant les dix dernières années, apporte une contribution majeure à ce débat. – Le sommaire de l’AFRI 2006