La Cour pénale internationale de Rome à Kampala

La conférence de révision de la Cour pénale internationale, prévue par le Statut de Rome et organisée du 31 mai au 11 juin 2010 à Kampala (Ouganda), est l’occasion de revenir sur les sept ans d’existence d’une juridiction pénale internationale qui a suscité de nombreux espoirs lors de sa création. Fondée sur un équilibre précaire essayant de concilier viabilité, efficacité et préservation des souverainetés nationales, la mise en place de la Cour s’est traduite par la création d’un système fragile, complexe et dépendant de la bonne volonté des Etats membres. Le bilan mitigé de son fonctionnement se retrouve dans les conclusions de la conférence de révision. Cependant, si de nombreuses améliorations sont souhaitables, l’existence de la Cour et le fonctionnement du système qu’elle a institué représentent déjà un progrès important pour la justice pénale internationale.