La Direction centrale du renseignement intérieur, un nouveau pôle de renseignement intérieur. Un FBI à la française : pour quoi faire ?

L’évolution rapide du contexte stratégique international conjuguée aux fortes contraintes budgétaires a conduit à dépasser le système de renseignement intérieur imaginé dans l’immédiat après-guerre en procédant à la réorganisation de la DST et de la DCRG dans un nouveau pôle, la DCRI, opérationnel depuis le 1er juillet 2008. Cette nouvelle direction doit permettre, à effectifs constants, de mieux anticiper les évolutions d’un monde instable et imprévisible et donc de répondre aux menaces variées auxquelles notre pays est confronté en ce début du XXIE siècle. Si un tournant a été amorcé avec la mise sur pied de cette Direction, il importe de poursuivre sur cette voie en développant, toujours plus que dans le passé, les capacités d’anticipation et de réaction en pensant l’impensable. Le défi n’est pas mince.

Le sommaire de l’AFRI 2009