La France et l’Allemagne à travers la crise iraquienne

Résumé Que ce soit avant l’intervention anglo-américaine en Iraq ou lors du débat sur la reconstruction de cet Etat, le couple franco-allemand a su s’affirmer comme un acteur crédible sur la scène internationale. La France et l’Allemagne ont toujours exprimé la volonté de conserver un rôle central à l’ONU. Cette position constituait pour les deux Etats la seule voie susceptible de garantir le respect du droit international, de conférer la légitimité indispensable à toute intervention, mais aussi le meilleur moyen de conserver une emprise sur la situation. Néanmoins, si la France et l’Allemagne ont agit de concert, cette cohésion était également fondée sur des mobiles propres à chacun des deux Etats : pour l’Allemagne, l’affirmation de sa souveraineté (der deutsche Weg) à travers un refus radical de toute intervention et, pour la France, la préservation des relais internationaux de sa politique étrangère ainsi que l’endiguement de l’influence américaine en Europe. – Le sommaire de l’AFRI 2004