La France et l’élargissement à l’Est de l’Union européenne

Résumé D’abord réticente à l’égard d’un élargissement qui compromettait à ses yeux l’approfondissement de l’Union, la France s’est ralliée progressivement à une démarche affichant la compatibilité des deux objectifs. Avec trois priorités qui seront inégalement satisfaites : une réforme préalable des institutions, un aménagement limité de la PAC, une maîtrise des dépenses budgétaires après l’adhésion. Ces difficiles négociations à Quinze ont révélé les difficultés du couple France-Allemagne à penser ensemble le futur de l’Europe élargie. – Le sommaire de l’AFRI 2004