La guerre préventive : une stratégie illogique

Résumé Entre volonté déclarée et volonté réelle, la stratégie américaine repose bien sur la doctrine de la guerre préventive, même si l’Administration Bush préfère qualifier sa doctrine de «préemptive», afin de lui donner une apparence plus légitime. Si l’apparition d’une telle stratégie s’explique en réaction au 11 septembre, la doctrine Bush ignore le contexte stratégique contemporain, elle néglige les caractéristiques principales du système international actuel comme la persistance d’un nationalisme d’existence féroce. Comme concept ou dans sa mise en oeuvre, elle se heurte à des difficultés considérables. Inutile et dangereuse, la guerre préventive ne peut constituer une assurance contre le terrorisme ou les ADM. Elle n’est ainsi d’aucun bénéfice stratégique pour les Etats-Unis. – Le sommaire de l’AFRI 2005