La lutte contre l’effet de serre

Résumé L’atmosphère terrestre est un bien collectif mondial et sa dégradation, provoquée par l’effet de serre, soulève des questions d’équité et d’efficacité économique. Il faut en effet distinguer le problème de la répartition initiale des efforts entre pays, c’està- dire la répartition des quotas d’émission, qui suppose un accord sur une règle de partage équitable et conditionne la participation des pays en développement à l’effort global, du problème de la minimisation des coûts totaux de réalisation de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui représente l’efficacité. Introduisant une logique économique destinée à répondre à cette seconde exigence, le Protocole de Kyoto a prévu la possibilité d’échanger les quotas d’émission : le recours à des mécanismes de flexibilité assouplit la rigidité d’un système de quotas nationaux peu propice à favoriser la minimisation des coûts et donc la participation du plus grand nombre de pays à l’effort collectif. Cet article résume les enjeux des négociations, et analyse comment et à quelles conditions les marchés de permis d’émission négociables peuvent efficacement contribuer à la lutte contre l’effet de serre. –Le sommaire de l’AFRI 2003