La politique juridique extérieure de la République populaire de Chine

A la fois pays en voie de développement, Etat émergent et superpuissance régionale, la République populaire de Chine (RPC) joue de ses multiples statuts dans ses rapports avec les autres Etats. D’une manière générale, elle défend une conception classique du droit international, hostile au recours à la force armée et aux droits de l’homme. Ce faisant, la RPC heurte les Etats occidentaux, lesquels acceptent toutefois plus ou moins cette posture dans la mesure où la RPC les rejoint largement sur les questions écologiques et surtout économiques. Le pays essaie donc de se faire une place au sein des grandes organisations internationales. En cas de fin de non-recevoir, Pékin n’hésite pas à établir des institutions concurrentes. Enfin, la RPC reste hostile au règlement juridictionnel des différends et aux mécanismes de contrôle, en particulier dans sa sphère d’influence et sa sphère interne, mais elle a évolué récemment sur ce point dans le domaine économique.