La régulation juridique des relations internationales vingt ans après

Vingt ans après les bouleversements qui ont transformé l’Europe et le monde, où en est la régulation juridique internationale ? Dans un premier temps, les relations pacifiques ont dominé, sans toutefois conduire à mettre en place un nouvel ordre international. Une crise du multilatéralisme a rapidement conduit à une dérégulation croissante. La dynamique de l’OMC semble paralysée et les crises financières ont souligné la carence des régulations monétaires et bancaires. Parallèlement et surtout après le 11 septembre, les questions de sécurité internationale ont repris la priorité. Elles ont envahi y compris le droit de la paix, par diffusion de la lutte préventive contre les menaces émergentes. Les réglementations multilatérales se sont affaiblies, la coercition institutionnelle unilatérale et autoritaire du Conseil de sécurité s’est considérablement développée. Elle tend à rétablir une hiérarchie politique dans la société internationale au profit des grandes puissances. La mondialisation a plutôt conduit à un désordre croissant et n’a pas trouvé sa régulation juridique.