La relance du concept de « Livre blanc » européen de la sécurité et de la défense

Résumé Après plusieurs tentatives non abouties, la notion de document officiel, sorte de « Livre blanc » européen de la sécurité et de la défense revient sur le devant de la scène. Le besoin de disposer d’un « dictionnaire » conceptuel, d’unir les socles identitaires européens (objectifs de forces et de capacité ; missions de Petersberg ; déclarations solennelles) et de présenter pédagogiquement les acquis de l’Union en matière de Politique européenne de sécurité et de défense deviennent incontournables. Malgré les difficultés sémantiques et méthodologiques et celles liées au contenu, la présidence belge a lancé un processus de réflexion imposant un approfondissement de ce concept dès 2002, dans le cadre des travaux de l’Institut d’études de sécurité de l’Union, en collaboration avec les spécialistes nationaux des documents officiels. Les événements du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis pourraient accélérer le processus identitaire européen dans le domaine de la définition des risques et menaces, domaine appelé à faire partie d’un éventuel futur document à Quinze précédant un Concept stratégique européen toujours virtuel. – Le sommaire de l’AFRI 2002