La République centrafricaine en crise. Les espoirs déçus de la transition menée par Catherine Samba Panza

En République centrafricaine, un an après les interventions militaires internationales qui visaient à mettre un terme aux violences résultant de la crise politico-militaire déclenchée au début de l’année 2013, la situation ne semble guère trouver d’issue. Si les origines de la crise centrafricaine sont notamment à rechercher dans les abus du régime précédent, sa perpétuation est manifestement la conséquence de l’incapacité des médiateurs sous- régionaux et internationaux, ainsi que de la classe politique centrafricaine au pouvoir depuis janvier 2014 à proposer des solutions viables de sortie de crise. Malgré des améliorations significatives de la situation sécuritaire sur le terrain, le processus politique piétine, participant ainsi de l’enlisement du pays dans une crise presque structurelle.