Le Partenariat mondial du G8. Plus de coopération pour plus de sécurité ?

Résumé Lancé en juin 2002 à Kananaskis, le Partenariat mondial du G8 a pour objectif de promouvoir la non-prolifération, le désarmement, la lutte contre le terrorisme et la sûreté nucléaire, initialement en Russie. Cette initiative s’articule autour d’engagements financiers ambitieux – jusqu’à 20 milliards de dollars sur dix ans – et entend substituer un mécanisme de partenariat à une logique d’assistance. Plus de trois ans après son lancement, plusieurs projets ont été mis en œuvre, en particulier dans les deux domaines identifiés comme prioritaires par la Russie : la destruction des armes chimiques et le démantèlement des sous-marins nucléaires. Cette première phase est également riche d’enseignements sur les conditions d’une mise en œuvre réussie, technique, juridique et politique. La consolidation de ces succès nécessite cependant une évaluation de cette initiative en terme de sécurité, au regard de nos objectifs de sécurité internationale. C’est cette évaluation qui déterminera l’intérêt ou non d’étendre cette initiative à d’autres zones et à d’autres problématiques. – Le sommaire de l’AFRI 2006