Le transrégionalisme, nouvelle frontière du régionalisme ?

Résumé Depuis la fin de la Guerre froide, l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Europe forment trois espaces économiques dominants. En 1989, le lancement de l’APEC (Asia-Pacific Economic Co-operation) est destiné à renforcer les relations transpacifiques en créant une « communauté du Pacifique ». Quelques années plus tard, Européens et Asiatiques lancent l’ASEM (Asia-Europe Meeting) à Bangkok, destinée à combler ce « lien manquant » entre l’Europe et l’Asie. Ces deux projets symbolisent aujourd’hui l’émergence d’une nouvelle forme de dialogue et de coopération entre les grands pôles régionaux : le transrégionalisme. Plus englobant et mois formel, le transrégionalisme dévoile un ensemble de fonctions contribuant à la fois au renforcement des capacités de l’Etat sur la scène internationale, mais également à la modification du paysage des relations internationales. – Le sommaire de l’AFRI 2004