Les enjeux internationaux de la démocratisation de l’Internet et l’approche française de la « fracture numérique »

Résumé Le risque de fracture numérique, dont parlait il y a quelques mois Jacques Chirac à propos de la révolution Internet en cours (que ce soit en termes d’inégalités Nord-Sud, régionales, ou encore économiques et culturelles…) n’a pas entraîné de réponse homogène des autorités politiques françaises, européennes, américaines ou même de la communauté internationale (UNESCO, PNUD). L’article envisage comment cette révolution et ce risque qui l’accompagne sont appréhendés par les acteurs étatiques à un moment où l’étendue des besoins est énorme (le volume des données transmises devrait être multiplié par 20 entre 2000 et 2003) et où il est devenu urgent d’offrir à tous un accès rapide à la Toile. – Le sommaire de l’AFRI 2002