L’immigration en Europe et en France dans les années 2010

Après l’effondrement soviétique et le démantèlement du Rideau de fer en 1989-1990, l’Europe dans son ensemble devient une zone d’immigration, d’une intensité toutefois moindre que l’Amérique du Nord. Puis, au milieu des années 2010, l’Europe passe au premier plan en tant qu’espace migratoire puisque, en 2015, elle enregistre le taux d’accroissement migratoire le plus élevé des grandes aires continentales. Il importe donc de s’interroger sur les facteurs explicatifs de cette situation. Toutefois, dans cet espace globalement attractif, il faut analyser les variantes nationales des systèmes migratoires, plus particulièrement celui de la France, qui résulte de diverses spécificités.