Minorité nationale, un concept européen

Résumé Le concept de minorité nationale est intensément utilisé, dans les institutions européennes, pour décrire le phénomène de non-correspondance entre nation et Etat en Europe. Cette appropriation trouve son origine dans la situation qui prévaut en Europe centrale et orientale, où les faits ont été très tôt reconnus et légalisés. L’application de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales du Conseil de l’Europe depuis le milieu des années 1990 permet d’analyser plus particulièrement la façon dont les différents Etats d’Europe appréhendent le concept. Il apparaît ainsi que, malgré une utilisation extensive et généralisée à tout le continent, un certain nombre de différences dans l’emploi du terme persistent entre les Etats d’Europe occidentale et ceux d’Europe orientale, dues notamment aux histoires particulières de ces deux régions lors du processus de construction des Etats et des nations. – Le sommaire de l’AFRI 2006