Quelles menaces pour l’Europe ?

Résumé Alors que dans les années 1990, gestion de risques et conduite de « guerres choisies » caractérisaient le paysage stratégique, depuis les attaques du 11 septembre, la notion classique de « menace » est revenue au centre de la scène, avec notamment l’exacerbation des facteurs de risques au Moyen-Orient, l’échec des politiques de non-prolifération, et l’accès d’acteurs non-étatiques à la destruction massive. Cette situation nouvelle, qui marque la fin de la l’après-Guerre froide, appelle des décisions qui tiennent compte de l’évolution des politiques de sécurité américaine et russe et passent par exemple, pour l’Europe, par l’intégration des mesures de sécurité et de défense intérieure et extérieure, par l’extension du champ de la Politique européenne de sécurité et de défense, par le renforcement des moyens de projection de force, et par la redéfinition de la politique de lutte contre la prolifération. – Le sommaire de l’AFRI 2002