Technologie et sécurité après le 11 septembre 2001

Résumé Les attentats du 11 septembre 2001 constituent une opération technique sophistiquée tant dans leurs objectifs que dans leur planification, leur coordination et leur exécution. Dans le même temps, ils ont démontré avec éclat les vulnérabilités des sociétés ouvertes et développées, et notamment les limites des technologies de sécurité déployées par ces dernières en vue de faire face aux menaces majeures. Ainsi, non seulement toute la technologie sécuritaire mise en œuvre par les Etats-Unis n’a pas permis de détecter à temps et de prévenir des actes qu’on supposait pourtant probables et dont on soupçonnait même les cibles potentielles., mais en outre elle a été exploitée par les terroristes pour créer de fortes perturbations. C’est pourquoi il convient à présent de procéder à une réévaluation davantage qualitative que quantitative des moyens collectifs de sécurité, de manière à éviter la dérive technologique qui a justement créé la fragilité qu’ont exploitée les auteurs des attentats du 11 septembre. – Le sommaire de l’AFRI 2002