Variations sur la politique étrangère

Résumé Reflet des rapports de force entre les Etats mais aussi prolongement de la politique intérieure au plan international, la politique étrangère reste souvent une énigme difficile à déchiffrer. Faisant éclater au plus profond la solidarité occidentale, conduisant l’Organisation mondiale au bord du gouffre, rompant avec les principes de base du système, la crise iraquienne en aura été l’illustration. Les diplomaties ne sont pourtant pas condamnées à un « erratisme » perpétuel : pour peu qu’elles se dotent d’une méthode à la fois rationnelle et empirique, elles peuvent atteindre leurs objectifs. Cela implique au premier chef une analyse sans complaisance des réalités sans laquelle tout n’est qu’illusion ; cela suppose également que les Etats ne cherchent pas à atteindre des buts hors de leur portée. La France doit ainsi toujours se souvenir que son entente avec le Royaume-Uni est essentielle et que, si important qu’ait été son rôle après la Seconde Guerre mondiale, l’accord franco-allemand risquerait d’être un obstacle insurmontable sur la voie d’une union politique de l’Europe dès lors qu’il deviendrait exclusif. – Le sommaire de l’AFRI 2004