Hervé PIERRE

Marié, père de cinq enfants, le colonel Hervé PIERRE est né le 28 février 1972 à Niamey.
Il intègre l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr COETQUIDAN en 1993 (promotion MARECHAL LANNES) et choisit l’infanterie.

 

Après une année de formation à l’Ecole d’application de l’infanterie à MONTPELLIER (1996-1997), il sert comme lieutenant chef de section de reconnaissance puis chef de section de combat au 3ème régiment d’infanterie de marine de VANNES. Il est alors engagé au TCHAD en 1998 puis en BOSNIE en 2000. Promu capitaine, il commande le centre d’instruction nautique commando de Nouméa de 2000 à 2002. A l’issue de cette mission de longue durée, il est muté au 2ème régiment d’infanterie de marine du MANS ; il y commande de 2003 à 2005 la 4ème compagnie de combat, avec laquelle il est engagé en MACEDOINE, au SENEGAL et en COTE D’IVOIRE à deux reprises (2003 et 2004).

 

En scolarité à l’institut d’études politiques de PARIS, il obtient le master « science politique des relations internationales » en juin 2008 puis suit le cours du Command and staff college des US Marines à QUANTICO de 2008 à 2009 dont il sort avec un master de « military studies ».

 

Chef du bureau opérations instruction du 3ème régiment d’infanterie de marine de VANNES de 2009 à 2011, il se trouve engagé en AFGHANISTAN à deux reprises : en 2009 en KAPISA au sein du groupement KORRIGAN puis en 2011 comme officier français inséré dans l’état-major de la 3ème brigade des Royal Marines dans le HELMAND. Il conduit également les opérations d’un groupement tactique embarqué déployé en 2010 au large du SENEGAL, dans le cadre de l’initiative européenne amphibie.

 

Officier rédacteur et assistant militaire du général major général de l’armée de Terre de 2011 à 2013, il prend ensuite le commandement du 3ème régiment d’infanterie de marine de VANNES de 2013 à 2015. Projeté à deux reprises à la tête du groupement KORRIGAN, il commande en opérations, au MALI en 2013 et en RCA en 2015.

 

Affecté au cabinet du chef d’état-major de l’armée de Terre, il occupe de 2015 à 2017 les fonctions de chef de la cellule stratégie politique du CEMAT. Directeur adjoint de la revue Inflexions, il a en outre rédigé de nombreux articles et publié deux ouvrages, « L’intervention militaire française en Moyen-Orient (1916-1919) » et « Le Hezbollah, un acteur incontournable de la scène internationale ».

 

Passionné par la recherche, il est titulaire d’un DEA d’Histoire, a suivi de 2015 à 2017 un master de philosophie à l’université de NANTERRE et est actuellement doctorant en science politique. Son sujet de thèse porte sur la pensée stratégique du général André Beaufre. Enseignant invité à l’institut d’études politiques de LILLE de 2012 à 2017, il dirige plusieurs travaux de recherche, notamment à l’Ecole de Guerre. Sportif accompli, il pratique de nombreux sports de l’ultra trail au parachutisme en passant par la voile et la plongée.

 

Ancien auditeur du Centre des hautes études militaires et de l’Institut des hautes études de la défense nationale, il est conseiller militaire du Premier ministre depuis le 1er juillet 2018.