L’Allemagne face à sa puissance

Résumé Jusqu’à son unité territoriale et politique recouvrée en 1990, l’Allemagne fédérale développe une diplomatie en tirant les leçons d’un héritage traumatisant, provoqué par une politique de puissance. Quarante années durant, cette diplomatie se veut modeste et solidaire des choix de ses alliés occidentaux. Pour se montrer, à la fois, irréprochable à l’égard du grand frère américain qui assure sa sécurité, loyale envers les partenaires européens qui lui garantissent une légitimité politique et coopérative avec l’Union soviétique qui détient les clés de sa souveraineté, la RFA dispose, certes, de marges de manoeuvre limitées mais, finalement, sources d’émancipation économique. – Le sommaire de l’AFRI 2000