Brexit et désintégration de l’Union européenne

Le Brexit représente un profond séisme pour l’Union européenne. Il porte atteinte à ses fondements, notamment au principe d’une union sans cesse plus étroite, et aux quatre libertés de circulation qui sont à la base du marché intérieur européen. Il marque également un coup d’arrêt au processus d’intégration européenne, en faisant apparaître au grand jour l’existence d’une Europe en « polycrise », qui doit impérativement entreprendre une refondation afin de repartir sur des bases saines et solides. La Déclaration de Bratislava du 16 septembre 2016, adoptée lors d’un sommet informel à 27, a prévu à cet effet une « feuille de route », mais son contenu fait clairement ressortir que l’Union européenne reste sans véritable dessein politique.