L’action préventive selon George W. Bush

Résumé Le 11 septembre a illustré la vulnérabilité du territoire américain aux attaques extérieures. La Stratégie nationale de sécurité publiée en septembre 2002 traite d’un ensemble de sujets, mais souligne surtout le danger de la combinaison entre intégrisme et technologies. ADM, acteurs non étatiques et rogue states sont particulièrement visés. Pour prévenir la menace, des actions armées préventives peuvent être nécessaires. La nouvelle stratégie rompt ainsi avec la dissuasion : elle étend le concept de frappes préventives ponctuelles, déjà pratiquées, à des actions de plus grande envergure, pouvant aller jusqu’au renversement de régimes en place. Cette doctrine s’oppose aux règles internationales admises en matière d’emploi de la force armée et peut permettre des actions comparables de la part d’autres Etats en fonction de leurs intérêts. Envisager des stratégies d’évitement des conflits et de prévention multilatérale d’acquisition et d’utilisation d’ADM par des groupes terroristes ne serait-il pas une meilleure solution ? – Le sommaire de l’AFRI 2004